Mode responsable, la contrebalance du Fast Fashion.

Mode responsable, la contrebalance du Fast Fashion. [Pierrette & Yvonne]

De nos jours, le paysage de l’habillement est principalement dominé par les marques du fast fashion (mode rapide). Cependant, des alternatives voient le jour : les marques engagées dans la slow fashion (mode lente) apparaissent. Ces marques prônent un dressing responsable en adoptant une démarche basée sur un engagement écologique prenant en compte le changement climatique et mettant le développement durable au cœur de leur stratégie.

Mais concrètement, c’est quoi la mode durable?

Slow Fashion, Mode responsable, mode éthique … on peut facilement se perdre dans ce jargon vaste.  La mode éco-responsable s’inscrit par une démarche éthique et visant l’intégrité ; elle priorise la qualité et l’intemporalité plutôt que la quantité. L’état d’esprit est d’acheter moins mais mieux et pour plus longtemps! La diversité de cette définition prend son sens face aux formes qu’elle peut revêtir :

  • utilisation de matières premières écologiques, issues de l’agriculture biologique, recyclées ou naturelles.
  • respecter les droits et les conditions de travail des travailleurs ou avoir recours au commerce équitable c’est-à-dire garantir des conditions commerciales justes pour les producteurs.
  • garantir la traçabilité de tous les maillons dans la création de valeur, et transparence auprès du consommateur sur le produit en fournissant le maximum d’informations sur l’origine du produit et les procédés de création.
  • favoriser le local en en raccourcissant la chaîne de production afin d’avoir le minimum d’intermédiaires pour limiter l’impact écologique des transports.

Cette tendance est souvent opposée au fast fashion qui est renouvellement rapide et permanent des collections dans la mode, proposant une multitude de vêtements à prix bas et favorisant la rotation fréquente des stocks. Parmi les acteurs du fast fashion on peut citer Zara, H&M et Primark. Cette focalisation sur la maximisation des marges indique une rémunération des travailleurs calomnieuse et des pratiques de production polluantes. Ceux qui paient le prix de cette production effrénée sont les travailleurs du textile et l’environnement. Il est donc nécessaire de faire des choix de consommation éclairés raisonnés.

Faire mieux est possible.

Dans ce mouvement de révolution textile, le collectif Fashion Revolution, créé en 2017, s’engage avec ses actions de sensibilisation auprès des consommateurs afin de les inciter à faire des choix raisonnés et à consommer autrement la mode. Parmi ces actions, on peut citer la campagne “Who Made My Clothes” visant à interroger les marques sur les personnes fabriquant leur vêtement et à inciter à plus de transparence de leur part. Le collectif invite ainsi à réfléchir et mettre en lumière les atteintes de la mode sur l’environnement et les Hommes, tout au long de son cycle de production complexe et opaque.

C’est dans cette optique, Pierrette & Yvonne s’engage à repenser la mode pour un meilleur futur avec des vêtements pour femmes faits à partir de matières premières recyclées, confectionnés en France. Notre souhait est de montrer que le respect de l’environnement et le style peuvent cohabiter, en favorisant les savoir-faire locaux de la filière textile française et leur traçabilité (Voir notre manifeste). Les collections n’ont pas de rythme de saison dans une logique d’authenticité et afin de ne pas surexploiter les ressources et s’orienter vers un modèle de création juste et perdurable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code